14/11/2018, L’exhibitionniste

Photo by Nicolas Ladino Silva on Unsplash

Morceau de chair languissant et putride, agité d’une main moissonnière

Et ta pauvre semence arrachée sans clameur

Est un piètre festin qui nul ne rassasie

 

Le rose de ton chibre exècre comme un gisant dans une main de pacotille

Contre le sexe faible, il a le triomphe blanc des batailles avortées

Il a le silence des morts

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s