29/12/2016, Chio

larm-rmah-185506.jpg
Copyright : Larm Rmah / Unsplash

Chio travaille dans une petite auberge du Koyasan, sans doute le seul hébergement proposé en dehors des temples-hôtels bouddhistes dont certains semblent n’offrir qu’une expérience polie de spiritualité à grands frais, pour dormir parmi les moines sans presque rien partager de leurs réalités.

Chio m’a accueillie avec douceur, elle m’a servi un café et répondu avec une pointe d’ironie dans un anglais parfait. Elle vit dans cette si petite ville enfouie dans les montagnes, accessible en voiture ou funiculaire après cinq minutes à couper le souffle où la cabine s’enfonce avec hauteur dans la forêt de vénérables pins.

Chio a vécu en Allemagne, en Ecosse et en Australie ces dernières années. Elle y a rencontré son petit-ami écossais. C’est lui qui a eu l’idée de venir au Japon. Il a trouvé un travail de professeur d’anglais dans une petite ville à une heure d’ici. Ils ne vivent plus ensemble mais ils se voient tous les week-ends. Chio dit que ça lui convient pour l’instant, qu’elle goûte cette liberté nouvelle d’être seule avec elle-même.

L’année prochaine, elle aimerait repartir. S’installer en Ecosse peut-être?

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s