08/12/2016, Pablo

23318848024_e5f306af48_b
Photo credit: Nelson Lourenço via Visualhunt.com / CC BY

Pablo est un homme sociable, sans doute le seul de sa boite à saluer chaque personne de avec le même « bonjour » lancé d’une voix tonitruante. C’est encore ce qu’il y trouve de mieux – l’humain – parce que réceptionner les livraisons, gérer les stocks et les envois depuis bientôt trente ans, ce n’est pas ce qu’il a fait de plus intéressant.

Pablo vit dans une cité HLM de la petite couronne. Sa femme est sage-femme et leurs deux enfants sont partis il y a longtemps. Adeline commence souvent aux aurores, elle se couche très tôt. Comme il est insomniaque, il regarde la tv dans le salon pour ne pas la déranger.

Pablo aime sa vie, ses collègues qui sont devenus des amis. Pendant les petites vacances, ils vont voir sa belle-mère dans le Jura. Une vie ni trop, ni pas assez, des obligations, des responsabilités. Pablo hiberne une partie de l’année en attendant les grandes vacances. Chaque année, ils partent en voiture avec sa femme, font escale à Biarritz une nuit et arrivent le lendemain au Portugal.

Cette maison, leur maison, c’est son endroit. La ville où il a grandi enfant, la mer, la plage, les amis d’enfance et les vieilles connaissances. Les journées entières sous le soleil, la peau qui rougit les premiers jours et finit pas brunir et s’épaissir. Pas besoin de crème, il est né sous ici. Et puis les apéros, le petit blanc pétillant, aller danser toute la nuit et dormir la matinée.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s