08/10/2016, Hubert

hubert
Photo credit: fabiogis50 via Visual hunt / CC BY-NC-SA

Hubert est un petit homme.

Sa tête et son visage sont couverts de cheveux et de poils par milliers, ça s’emmêle de-ci de-là sur le haut du front. Point de pertes à essuyer, la jeunesse qui s’en va par poignées, le vague à l’âme et le crâne qui se fait tonsure de moine. Hubert est un homme plein de vitalité. Chaque samedi midi, il se rend au marché avec son chariot noir pour récupérer les légumes qu’il a commandé à des maraichers du coin, pas loin, le long de la Marne, du côté du plateau Briard. Il connait tout le monde ici alors il s’attarde, il discute avec les indécis, m’explique le fonctionnement du stand et des paniers self-service. Hubert aime bien venir, il a ses légumes pour la semaine, c’est moins cher que dans les magasins du quartier, il faut juste passer du temps à cuisiner tout ça.

Et du temps il en a, depuis sa retraite et le départ de Colette.

 

Publicités

6 réflexions sur “08/10/2016, Hubert

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s