30/09/2016

2425248679_32efa601e2_b
Photo credit: interplanetary shoes via Visualhunt / CC BY-SA

Il brûle les planches d’un petit théâtre parisien presque tous les soirs. Une salle étroite perdue entre deux immeubles haussmanniens aux façades sombres et mélancoliques. Il pleut des cordes, la pluie balaye les rues de Paris et l’été avec lui. L’automne s’est installé aujourd’hui.

Sur scène se produit un acteur d’ombre et de lumière, prestidigitateur, imitateur à ses heures glorieuses. Il joue tour à tour celui dont il est l’admirateur, puis son propre rôle, comme s’il n’avait trouvé mieux pour se donner à voir. L’autre c’est Luchini, l’homme érudit, ses loufoqueries, ses mimiques, ses saillies.

C’est drôle, confondant et assez convaincant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s