17/09/2016

photo-1420593248178-d88870618ca0.jpg
Copyright : Studio Dekorasyon

Il fait doux et gris comme un ciel d’automne au mois de mai.

Les mollets affairés au fil de l’eau, quitter Paris et son canal. Puis l’air, l’espace à foulée de pédales.

Les champs irréguliers, cacophonie géométrique, carrés de maïs, rectangles de terre foncée.

Au bout des chemins de halage, la ville. Constructions agglomérées le long de la voie ferrée qui relie la campagne à la capitale.

Un primeur souriant qui ne vend que des fruits français et espagnols, conte fleurette aux petites mamies bariolées et raconte à demi-mot sa satisfaction d’être ici, loin de son ancienne Seine-Saint-Denis.

Les seuls bars de la ville, côte à côte, le bar-tabac et le café portugais face à la gare. On y sert un porto maison qui chatouille les papilles et chavire les sens.

Une jeune femme cynophobe, ondine en peignoir aux blonds cheveux en cascade, portée par un mastodonte carré et bienveillant pour éviter le chien, le temps d’acheter une barquette de frites américaines.

Publicités

Une réflexion sur “17/09/2016

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s