14/09/2016, Magalie

181482784_0c1b78e0f8_o
Photo credit: sheilaz413 via Visualhunt.com / CC BY-NC-ND

Magalie envahit la rame du métro de sa présence chancelante, voix de crécelle lancée  à la cantonade, un souffle usé, abîmé de trop égrener des mots laissés sans réponse, des mots âpres pour la langue qui lui collent à la peau dans un relent d’indignité.

Comme d’autres, je crois que Magalie modifie sa voix, comme pour incarner un personnage. Elle joue la comédie du malheur pour moins se salir, ne pas se clouer au pilori du train train routinier, des bousculades de fin de journée, de la misère que l’on voit finalement moins que le lustre immaculé, pour mieux oublier notre impuissance et notre indifférence.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s