08/08/2016, Jean-Pierre et Siméon

7293890704_1063178ec0_o.jpg

Jean-Pierre et Siméon sont potos. Ils habitent la même ville du nord Bretagne, au fond de la baie briochine. La mer vient s’y désagréger à horaire régulier, jamais les mêmes pourtant, phénomène magnétique et lunaire qui nous ramène chaque fois à l’insondable mystère qui nous entoure.

Jean-Pierre et Siméon promènent leurs gueules fracassées de marins d’eau salée – toujours en binôme – à la poste, à la boulangerie, dans les rues du petit bourg tout neuf, comme sorti de terre il y a un demi-siècle, au rythme de l’expansion de l’agglomération dont il caresse les bords.

Jean-Pierre et Siméon laissent peu de choses leur échapper. On lit cependant sur leurs mains le mortel ennui, les sens en hibernation neuralcoolique, la rugosité de la vie, et la solitude partiellement comblée par leur amitié.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s