24/06/2016,Kevin, Quentin et Lucas

24062016.jpg
Copyright : Mateo Avila Chinchilla / Unsplash

Ils arrivent tous trois dans le ventre métronomique. Air juvénile de ceux que l’on atteint pas, sans doute viennent-ils de finir leur baccalauréat. Le premier round seulement, à la cool, pas de stress, on a une année entière pour rattraper ça.

Kevin, c’est l’adolescent typique, un peu effacé, rien à signaler, pas d’éruption cutanée, de diction à tout casser ou d’ambition sérigraphiée. Quentin, c’est le rigolo de la bande. Il explique patiemment à Lucas que Monsieur Brelot, le prof d’histoire-géo, il ne peut pas le piffrer. Franchement, ce côté fayot-dissipé, on a beau dire, on a beau faire, on a vraiment envie de le saquer. Lucas marche, bien sûr, les deux pieds en avant tête baissée, pour le plus grand plaisir de Quentin qui finit par avouer la vacuité calomniée.

Il rigole – narquois – quelques instants, puis évoque la nouvelle du jour : le Brexit, l’Europe défiée. Lucas et Kevin ne savaient pas, ils n’ont pas lu les nouvelles. Et Quentin de s’enorgueillir, « bah oui les gars, mais faut suivre un peu! ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s