22/05/2016, Hossein

16774611291_2bf2548297_z
Copyright : Bengin Ahmad / Flickr

Hossein n’est pas très grand, deux grands yeux ronds comme des globes qui vous fixent avec un enthousiasme pétillant. Il fait l’accueil de nuit dans l’un des hôtels de Minué, un hôtel à touristes, français, italiens, turcs, japonais, allemands, un melting-pot concentré et quasi incestueux.

Être accueilli de nuit par Hossein, c’est une aventure. D’abord il y a son sourire, ses incisives blanches miroitent sous les néons quand il vous regarde. Il a des airs de castor amical – un peu dodu – fraichement immergé dans le monde adulte. Un grand frère castor qui veut vous raconter des histoires.

Hossein a soif de rencontres, il a couru tous les marathons du pays, il est champion national de la joie de vivre. Il parle un français imparfait mais impressionnant, avec un soupçon d’accent. Quelque soit l’heure d’arrivée, avec lui il faut prendre le temps. D’abord, on se présente, puis on boit une boisson fraîche et sucrée avec des petits gâteaux parce que « sa mère nous recevrait comme ça à la maison ».

On se souhaite bonne nuit jusqu’à demain matin, mais Hossein le lendemain est déjà parti.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s