13/05/2016, Anna-chronisme

photo-1443470091392-fe10d36c9fb5.jpg
Copyright : Michael Lum / Unsplash

Le paysage défile, un rêve canadien à portée de vue. De grands espaces, des routes larges et droites bordées de sapins, quelques habitations à la fois disparates et semblables, à l’architecture simple, dénudée et fonctionnelle. Peu de choses finalement, comme une esquisse de solitude.

Il fait encore beau et chaud en cette fin de mois d’août. Anna s’interroge depuis son poste d’observation. Elle se demande à quoi tout ceci ressemblera dans quelques semaines, quand la neige et le froid se seront installés.

Elle se sent à la fois étrangère et à sa place devant ce dénuement nouveau qui l’impressionne. L’esprit des ancêtres – de ses semblables venus quelques siècles auparavant coloniser des territoires hostiles – chuchote à son oreille. Ses rêves d’Orient passés lui semblent loin. Ailleurs doit-il toujours être si lointain ?

Les premiers jours dégagent une sorte d’euphorie transitoire. Anna découvre le campus, ses camarades des mois à venir. L’effervescence du lieu tranche avec l’hostilité alentour. La ville semble s’être construite au gré des exigences et métamorphoses de l’université. Quelques milliers d’habitants – parmi lesquels les étudiants sont légion – se répartissent dans des maisons de bois et gravitent autour d’un supermarché noyé par les herbes folles, deux églises, cinq ou six restaurants et quelques bars. Pas même un pour chaque jour de la semaine.

Bordé par la forêt d’un côté et la  mer qui s’engouffre au loin, le campus se dresse, énigmatique, au milieu du vide alentour tel l’île de Pâque hameçonnant la curiosité des premiers explorateurs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s