30/03/2016,Jean-Luc

man-person-building-front-columns-business-worker
Photo via VisualHunt.com

J’ai croisé Jean-Luc un jour de pluie. Il sortait du laboratoire d’analyses médicales, le pied encore posé sur la dernière marche, juste avant de rejoindre le trottoir. Jean-Luc décachetait son enveloppe avec attention. Il était encore tôt, c’était sa première sortie de la journée, juste avant de rejoindre le train-train quotidien.

Jean-Luc a cinquante ans, cinquante-cinq peut être, les cheveux grisonnants et le profil un peu gris en ce matin maussade. Je n’ai pas pu m’empêcher de m’interroger sur les émotions qui le traversaient à cet instant.

Etait-ce la fébrilité d’un homme qui en avait lourd sur les épaules à l’heure de décacheter son devenir? Venait-il de récupérer son bilan sérologique après un rapport à risques? Fallait-il y lire l’hypocondrie chronique de l’abonné des petits maux et des grandes angoisses?

Je ne sais rien de tout ça. Je suis juste passée devant Jean-Luc en m’efforçant de lui souhaiter une bonne nouvelle au fil du papier.

Publicités

Une réflexion sur “30/03/2016,Jean-Luc

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s