25/03/2016, Julio & Roméo

romeo-juliette-william-shakespeare
Ph. Coll. Archives Larbor

Julio fait des gaudrioles, perché en haut d’un surplomb de pierre qui lui fait office de balcon. Un balcon exigu en haut duquel il s’est juché, escaladant les vestiges du Vieux-Tours, juste derrière la place Plumereau.

Julio a à peine l’espace d’y faire tenir ses deux pieds. Il est chevillé au roc, tel une statue de chair. A demi-aviné et inquiet, il fait face à Roméo, son pote des beuveries intempestives du vendredi. Roméo se tient plus de deux mètres plus bas et se moque copieusement, « fini de rouler des mécaniques l’asiatique ! » Julio, lui, a perdu sa belle assurance. C’était le verre de trop, le vertige du vide après la montée.

Mais leur clique de potes capulet-tractés arrive. A eux cinq, ils devraient bien arriver à sortir Julio de ce mauvais pas.

Publicités

Une réflexion sur “25/03/2016, Julio & Roméo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s