07/03/2016, Damien

07032016
Copyright Christopher Campbell

Damien a tout juste vingt ans et me donne envie de transformer le célèbre vers rimbaldien :
« On est indécis quand on a vingt ans. »
Et on en a bien le droit,
Et c’est même le moment.

Damien a une allure sportive pas très titi parisien et des expressions faciales de grand enfant timide quand il nous accueille dans le restaurant. Il parle lentement dans sa barbe claire-semée, à l’image de ses cheveux, blonds.Visage rougeoyant sur chevelure solaire, Damien revient d’une semaine de vacances chez ses parents, en Corse, où l’astre roi n’a pas manqué de taper.

Il répond à nos questions de façon attendue, oui tout est excellent sur la carte même s’il n’a pas tout testé. Damien ne mange pas de porc et boit très peu d’alcool. Il travaille dans ce restaurant depuis la rentrée scolaire. Avant, il a étudié la psycho pendant une année pour faire plaisir à ses parents. Avec un frère médecin et un autre avocat, il dit qu’il n’avait pas trop le choix.

Damien me fait sourire, avec un tel héritage, je n’aurais pas imaginé des parents encourageant des études de psycho. En tous cas, lui, ça ne l’a pas convaincu.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s