23/02/2016, Jessica

23022016
Copyright Verne Ho

Quai de métro surpeuplé, nouvelle alerte au colis suspect. Un flot de travailleurs s’embarque dans la même direction, cohésion palpitante des corps qui s’achève dans un bus bondé. Quinze minutes d’attente le cœur serré, même s’il n’y a plus de place, parce que l’heure c’est l’heure.

Jessica est juste devant moi, pendue au téléphone pendant les vingt minutes de trajet. Elle ne parle pas très fort mais ça ne semble pas la gêner de partager son intimité. Je ne vois que son dos, manteau noir impeccable et sac griffé. Une masse de cheveux noirs, longs et soyeux. J’en serais presque à apprécier de me retrouver nez à nez, contre ses cheveux.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s