21/02/2016, Yvonne

21022016
Copyright Yanko Peyankov

Yvonne se tient derrière le comptoir d’une toute petite boutique qui fleure bon le café torréfié, les bocaux à thé et les petits biscuits. Fin de matinée endimanchée dans un quartier animé. Les rues deviennent piétonnes et les gens prennent le temps de piétiner justement, le nez en l’air entre un passage chez le primeur et un arrêt à la boulangerie.

J’aperçois une dame âgée qui achète son café, veillée à l’entrée par deux hommes mûrs : les courses, ça reste une affaire de bonnes femmes. Puis un jeune papa s’attarde au comptoir pour boire un expresso express, le fiston encapuchonné de rouge et blanc, les mains flanquées de nougats et les joues gonflées de plaisir.

Chez Yvonne, on rentre les uns après les autres, pour ne pas l’envahir, et pour prendre le temps.

Yvonne m’explique qu’elle est spécialiste en café vert. Mais surtout elle vend du café péruvien, directement importé des plantations de son papa. Elle le torréfie sur place. Ca fait un moment qu’elle n’y est pas allée mais elle espère s’y rendre en avril, si la météo le lui permet.

Publicités

Une réflexion sur “21/02/2016, Yvonne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s