15/02/2016, Anne

Anne est chamane. Elle a un abord froid et distant qui démonte l’apriori d’une exubérance perchée. Elle organise des cercles de tambours chamaniques ouverts à tous, initiés ou non. Elle demande votre nom à l’entrée, ainsi que le paiement.

Trois heures passées dans une grande pièce à la lumière tamisée qui réunit une douzaine de participants hétéroclites. Anne nous explique le déroulement du voyage chamanique à venir, avec assise et sans affectation. Pas de retour circonstancié sur ses révélations ou le cheminement qui l’a menée ici.

Dès qu’elle rentre dans sa fonction, Anne se teinte d’une bienveillante attention. Avec toujours cette même dureté gravée dans ses traits. Elle devient réceptive et ouverte, mais non perméable. C’est comme si sa peau formait une fine carapace un peu magique, les mots rebondissent mais ne l’atteignent pas. Son énergie est communicative, mais elle ne se laisse pas envahir.

PS : La vidéo en haut du billet ne la représente en aucun pas. Elle explique plutôt le pourquoi du comment je me suis retrouvée là.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s