09/02/2016, Françoise

Françoise
Copyright Quentin Keller

Françoise vit en banlieue parisienne avec son mari. Elle aime énormément la danse qu’elle a pratiqué pendant des années, et parle de ses enfants avec une grande fierté.

Françoise a commencé sa carrière comme laborantine, peut-être est-ce là qu’elle a rencontré son mari. Puis va savoir comment, elle s’est retrouvée opératrice de saisie pour une association. La cheville ouvrière du caritatif : ouvrir des enveloppes, trier des chèques et saisir des dons dans une base de données.

Ca ne lui plaisait pas vraiment mais c’était un boulot comme un autre. Puis elle a commencé des cours de comptabilité le soir pour pouvoir se rediriger. Et quand un poste s’est libéré au service compta de son organisation, elle y a postulé. On lui a répondu qu’avec ses cours du soir elle ne serait pas assez disponible et que de toute façon, aussitôt son diplôme en poche, elle partirait. Alors non.

Françoise a finalement eu son diplôme et son premier enfant dans la foulée. Elle a pris un congé maternité longue durée, eu son deuxième enfant, puis elle est revenue travailler. Cela fait plus de vingt ans qu’elle est au même endroit.

Françoise se raconte avec des regrets contenus, mais elle dit qu’elle a fait ses choix. Et elle n’a plus jamais pris le risque de se voir couper l’herbe sous le pied en plein élan.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s