02/02/2016, Rob

6333189211_832b923094_z
Robert Conrad Photography / photo on flickr

Rob a l’allure typique du jeune hipster américain. Ou peut-être est-il normcore ? Je me perds dans les méandres de ces sous-cultures et autres casiers prédéfinis.

Rob a une vingtaine d’années, les cheveux blonds bouclés et un air d’intello décalé tout juste diplômé de Stanford. Il porte une palette de tons neutres – sweat gris sans motif apparent, grandes lunettes à monture claire – comme pour mieux se fondre dans l’espace épuré de cette galerie alternative. C’est le gardien d’un temple déconnecté. Il vous accueille avec son accent franco-américain – mère française, père américain, famille installée dans le Connecticut – et vous expose le déroulement d’un parcours initiatique en cinq espaces dénudés pour provoquer la rencontre du « moi ». On se désencombre du superflu au vestiaire pour se concentrer sur l’essentiel, papier et stylo en main pour mieux se redessiner.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s