01/02/2016, Jean

01022016
Copyright Kevin Crosby
Il se dégage de lui un rigorisme malmené et une rigidité de corps et de pensées. Cheveux grisonnants, costume propret et raie au milieu. Jean ne vous regarde pas dans les yeux quand il vous parle. Il y a quelque chose de fuyant chez lui, reste à savoir ce qu’il fuit.

Jean a des airs de grenouille de bénitier. Il a été cadre dans une grande entreprise toute sa vie, il n’a pas fondé de foyer, il est très pieux et collectionne les bénévolats. Visites de patients en services de soins palliatifs, une vie entière tournée vers autrui. Il en parle avec l’air de vous faire comprendre que justement, vous ne pouvez pas comprendre. On dirait qu’il se cache derrière des choix revendiqués qu’il n’a peut être fait que par défaut.

Jean n’inspire pas la sérénité et l’apaisement du convaincu, c’est comme si la sainte religion ne l’avait pas bien pénétré, laissant sur lui un vernis luisant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s