15/01/2016, Louis

Enfant choeur
Copyright : Christopher Campbell

Il fixe une liseuse l’air absorbé de fatigue. Yeux bleus, cheveux blonds, coiffure sage, un air d’enfant de chœur à l’heure du premier employeur. J’hésite à lui parler, je me demande si forcément, j’aurai l’air de celle qui drague. Il n’est pas du tout mon genre pourtant.

Il a la tête baissée désormais et je ne vois plus ses yeux qui donnent tous les signes de celui qui a abandonné la bataille des mots, assoupi. Les derniers remparts cèdent et le voilà qui dodeline de la tête à rythme régulier. Je l’observe pour m’assurer qu’il rouvre les yeux aux arrêts du train. Je me dis que s’il est trop endormi, je le réveillerai pour qu’il ne rate pas sa station. Finalement, il ouvre les yeux péniblement. Je lui glisse un « la semaine a été rude? » auquel il répond par un son non homologué, récupère son sac et descend.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s