08/01/2016, Charles

08012016

Charles est québécois, il a un beau regard bleu, un nez aquilin, le goût des voyages entre Montréal, Paris, et au delà. Ce soir là, il accompagnait une amie d’amie. Après le concert, on a bu un verre dans un bar anormalement vide pour un vendredi soir à peine avancé. Pinot noir et bière Brooklyn : Paris versus Québec.

Charles est médecin. Il nous a parlé potomanie dans les maladies psychiatriques : les patients enrobent leur lot de douleurs et de dysfonctionnements avec des litres et des litres d’eau. Ils boivent, inexorablement.

Puis, il nous a appris ce qu’était la trichophagie. Le sujet mange ses cheveux, il en absorbe des quantités à s’en remplir le gosier. Un oisillon gavé et blessé qui finit sur le billard un beau matin pour hypertrophie du foie, l’organe tapissé d’une toison poilue, petit ours brun en hibernation. Ses cheveux donc.

On a parlé de ça à cause du spectacle que l’on venait de voir. Un objet protéiforme, mi-concert, mi-théâtre, assurément barré.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s