01/01/2016, Julien

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La première rencontre de 2016 a un goût de whisky et de roulage de pelles, langues contre langues, alanguies.

Aucun souvenir sonore. Une ambiance musicale de boite de nuit façon après-skis. Un aspirateur à chaleur qui sonne le rassemblement des troupes bien décidées à réveillonner coûte que coûte, épaule contre épaule.

Regards croisés, noms échangés. Premier verre au bar.

J’ai commandé un whisky, parce que le whisky c’est bon, c’est fort et ça laisse un goût façon ammoniac au creux des joues.

C’est une rencontre étourdie, plus visuelle que textuelle.

Julien a 27 ans, un air de Pio Marmai de loin. Il a étudié le commerce, vécu à Aix en Provence, puis à Paris. Il n’aime pas Marseille. Il a une barbe un peu trop longue qui envahit les baisers et modère la rencontre.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s